J’admire la vie autour de moi

Un coucher de soleil

Un coucher de soleil

 

S’émerveiller.

Admirer la vie autour de soi, est une faculté facile à développer.

Mais, face aux difficultés de la vie, quand nous avons le cœur gros, lorsque l’amertume nous envahit, nous sommes loin de répondre à cet objectif idyllique d’émerveillement.

Nous voyons tout en noir. Nous succombons alors au pessimisme ambiant. Cependant, nous sentons au fond de nous-même, qu’il faudrait peu pour sortir de cette léthargie funeste. Savoir, par exemple, positiver sur les événements malencontreux.

Comment sortir de ce cercle vicieux ?

« Malchance-pensées négatives-mauvaise humeur-

perte de confiance ».

Une bonne initiative serait de positiver, encore faut-il être en mesure de le faire.

Se munir de lunettes roses.

Pour sortir de cette impasse, il faut se mettre un peu de baume au cœur. Se contenter, dans un premier temps, de regarder la vie autour de nous avec des lunettes roses.

  • Je sors de chez moi. J’aperçois le chien de mon voisin. Je le caresse. Il me regarde avec tendresse.
  • Je m’ennuie… Je regarde les dernières photos des membres de ma famille et de mes amis. Je me rappelle les événements heureux qui me lient à eux.
  • Je profite de la douceur du soir pour admirer le coucher de soleil au bout de mon jardin.
  • Etc.

Se secouer.

Mille occasions m’éloignent de ma tristesse si je prends la peine de les saisir en me secouant un peu.

 

 

Ce contenu a été publié dans Emerveillement, Vivre l'instant présent. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *