Une Nonantenaire pleine d’allant

Vue d'une partie de l'hôtel pavillonnaire

Une partie des cent pavillons

Flo, la nonantenaire chef d’entreprise.

Elle s’appelle Florence, mais on la désigne toujours, à sa grande satisfaction, par le diminutif de « Flo ».

Elle approche des 90 ans, et, elle dirige en Corse un hôtel de vacances de plus de 100 pavillons.

 

Une chute qui fait mal.

La semaine dernière, elle a eu un léger malaise. Elle est tombée dans son salon. Les urgences à l’hôpital, lui ont diagnostiqué une fracture simple du bassin. Son grand âge l’oblige à rester alitée pendant plus d’un mois. Je lui téléphone pour lui demander de ses nouvelles.

 

Tournée vers les autres.

Toujours souriante

Toujours souriante

 

 

 

 

 

 

– Alors, Flo, comment vous portez-vous ?

– Je vais très bien, et vous ?

– Moi, je ne suis pas à l’hôpital. C’est de vous qu’il s’agit. Vous ne souffrez pas de trop?

– Oh, si peu. Ce n’est même pas la peine d’en parler. Au fait, vos petite enfants, sont-ils toujours chez vous ? Ont-ils passé de bonnes vacances ?

La conversation s’est poursuivie un moment, mais je n’ai pas réussi à la faire parler d’elle. Pourtant, le médecin dit qu’elle doit souffrir atrocement.

Les personnes actives d’un âge avancé

J’ai souvent remarqué que les personnes actives d’un âge avancé se plaignent rarement. Elles se préoccupent surtout du bonheur des autres, et de leur réussite. Cette ouverture sociale leur donne le goût de vivre. Il y a dans leur regard de la ferveur, dans leur sourire, de la gentillesse et beaucoup de chaleur.

Merci Flo pour votre bonne humeur, votre joie de vivre, et votre enthousiasme.

Vous êtes un exemple pour tous les jeunes qui s’apprêtent à (affronter) les difficultés de la vie.

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Personnes âgées, Vie Sociale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *